Header Image

Le refroidissement est accompagné par le mal de gorge. Ici l’anatomie du mal de gorge et les symptômes.

Mal de gorge

Pharyngite

Les maux de gorge sont en règle générale causés par une inflammation de la région de la gorge ou du pharynx.
Il convient de distinguer entre la très courante inflammation du pharynx (pharyngite) et l’inflammation du larynx (laryngite), plus rarement observée. Une inflammation du pharynx est due, dans la pluspart des cas, à une infection par différents types de virus, qui pénètrent dans l’organisme par les poussières respirées ou la vapeur d’eau. Les bactéries causent plus rarement pharyngites, mais les symptômes peuvent être plus graves, par examples les angines.

Une autre forme de contamination est la classique infection par contact direct. Une manière d’en limiter le risque consiste par exemple à désinfecter les poignées de portes touchées par un malade. Il suffit en effet d’un seul contact de la main avec la bouche ou le nez pour transmettre l’agent pathogène dans son propre organisme. Une pharyngite d’origine virale se propage fréquemment vers le nez et les bronches, provoquant un rhume et de la toux.

Les pharyngites d’origine bactérienne sont en revanche plus localisées, mais déglutir et parler s’avèrent souvent douloureux. Dans le cas où le pharynge est fortement rougit et on observe des points rouge et on a des très forts douleurs à la déglutition il est conseillable de le montrer à un médecin. Dans les cas moins graves une thérapie locale peut suffir.

La laryngite

La laryngite, plus rare, existe sous une forme aiguë et sous une forme chronique. Si l’inflammation subsiste au-delà de 3 semaines, il s’agit alors de la variante chronique. Une inflammation du larynx peut être provoquée non seulement par des bactéries ou des virus, mais aussi par le tabagisme, les allergies ou le surmenage de la voix. Outre les maux de gorge, les symptômes sont l’enrouement pouvant aller jusqu’à l’extinction de voix, ainsi qu’une toux sèche. Les infections bactériennes des régions de la gorge et du pharynx peuvent être traitées avec succès par des antibiotiques. Les infections virales, qui sont les plus répandues, ne peuvent faire l’objet que d’un traitement symptomatique. Du moment que souvent la laryngite s’accompagne avec du mucus epais des mucolytiques être utile.